top of page
  • Photo du rédacteurIsabelle Pitre Coaching Inc.

Écoute active dans la fin de vie

Savoir écouter, cela peut s'avérer être un exercice difficile pour certains, surhumain pour d’autres, ou naturel chez vous peut-être si vous êtes de ceux et celles qui travaillez dans les métiers du coaching ou de l'accompagnement.

Il semble que nous ne soyons pas tous égaux dans notre façon d’écouter, comme dans la qualité de présence que l'écoute profonde suscite.



Écouter, ce n'est pas seulement se taire. Il s'agit de percevoir la personne dans l'ensemble de son expression. Pour cela, il ne faut pas seulement entendre les mots, mais aussi comprendre la forme de langage utilisée par la personne ainsi que tout ce qui caractérise son non verbal, et ce, dans le but de découvrir sa personnalité entière, ses cartes mentales. Dans l'écoute, il est souvent nécessaire d'aider la personne à bien exprimer son point de vue en reformulant ses propos dans l'exactitude de ses mots. Dès lors, elle reçoit un reflet d'elle-même et peut valider si oui ou non, c'était réellement ce qu'elle voulait dire.


Écouter le silence est aussi bienvenue tout de suite après l'énoncé d'une phrase. Car le silence porte en lui-même une émotion, une hésitation, un non-dit, perceptible uniquement avec une fine écoute. Un temps de pause donne aussi l'espace nécessaire pour qu'une autre information émerge, plus profonde que les autres. Ce n'est donc un aspect pas à négliger.


Dans l'accompagnement de personnes, la meilleure écoute à offrir est l’écoute bienveillante. C'est une écoute qui se veut neutre, sans jugement, sans interprétation et sans projection ET toujours dans l’ici et maintenant. On prendra le temps de bien se centrer avant d'écouter, pour ne pas rebondir systématiquement ni entrer en résonance avec l'autre.


N.B. L'écoute active est un concept développé à partir des travaux du psychologue américain Carl Rogers. Elle est également nommée l’écoute bienveillante.

Initialement conçue pour l'accompagnement de l'expression des émotions, elle est opérationnelle dans les situations de face-à-face où le professionnel écoute activement l'autre. Elle consiste à mettre en mots les émotions et sentiments exprimés de manière tacite ou implicite par l'interlocuteur.


L'école Isabelle Pitre Coaching Inc.

Formation 1000 heures en accompagnement de fin de vie professionnel

Pour en savoir plus ; www.isabellepitrecoaching.com


34 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page