top of page
  • Photo du rédacteurIsabelle Pitre Coaching Inc.

La résilience dans l'accompagnement des familles


La résilience, c'est la capacité de se refaire une vie et de s’épanouir en surmontant un choc traumatique grave. Il s’agit d’une capacité acquise ou innée permettant aux personnes de survivre aux épreuves majeures, et d’en sortir grandis malgré l’importante destruction intérieure. La perte d'un être cher est souvent le point de bascule qui annonce l'effondrement d'une routine de vie qui n'a malheureusement plus lieu d'être, mais qui n'est pas encore complètement acceptée.


La résilience est la force qui pousse tout être vivant à mettre ses ressources au service de sa survie alors que celle-ci est menacée, et à mobiliser ses propres ressources dans la recherche du plus grand épanouissement possible quand les conditions sont favorables.


Plus souvent qu'autrement, certaines approches de prise en charge emprisonnent la personne qui subit un choc dans une position de victime. Il est bon d'accueillir et de reconnaître l'expression des émotions vécues au jour le jour sans toutefois entrer dans la victimisation. On a maintenant compris qu’il est néfaste de tenter de tout faire à la place de la personne traumatisée afin de compenser pour sa douleur ou la protéger de toute souffrance. Ce sont au contraire des éléments nécessaires à la reconstruction qui faciliteront le passage d'une rive à l'autre. D'ailleurs, on a découvert que les personnes qui s’en sortent le mieux sont celles qui parviennent à regagner une certaine estime d’elles-mêmes en réussissant quelque chose, notamment en faisant face au choc initial et en ayant un véritable motif de fierté d'avoir suivi leur chemin.


Le rôle de l'accompagnante de fin de vie

L'accompagnante de fin de vie joue un rôle important dans l'accompagnement des étapes du deuil jusqu'à la reconstruction. Par sa qualité de présence et son professionnalisme, elle permet l'expression juste des émotions qui parfois s'entremêlent dans le quotidien des familles.

Sans cette expression juste, les étapes ne sont pas bien ventilées. Les personnes demeurent dans une position figée qui ne les aident pas à passer au travers.


En fin de compte, l'accompagnement des familles dans la fin de vie offre diverses possibilités : soit un déblocage du système familiale qui permet à la vie de reprendre son cours peu à peu, soit l’harmonisation d’une ou de plusieurs parties conflictuelles qui nous laisse parfois l'impression d'avoir une relation tronquée avec les autres.

Le pardon par exemple ouvre une porte qui donne droit à l'expression des uns et des autres, sur la façon dont ceux-ci abordent la mort, et permet de sortir du jugement et de retrouver la paix intérieure.


L'école Isabelle Pitre Coaching Inc.

Formation 1000 heures en accompagnement de fin de vie professionnel

Pour en savoir plus ; www.isabellepitrecoaching.com


32 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Non

Comentarios


bottom of page