top of page
  • Photo du rédacteurIsabelle Pitre Coaching Inc.

L'amour de soi


Il n’est pas difficile de constater que la plus grande infection répandue au sein de l’humanité est le manque d’amour de soi. Ce manque d’amour de soi a comme conséquence grave : l’incapacité à aimer les autres, ce qui débouche sur cet état de division terrible présent sur Terre au sein des êtres vivants.

Les humains ne savent pas qu’ils créent leur réalité en chaque instant, et donc « subissent la vie » en pensant en être victimes, en pensant que certains ont de la chance (ce qui déclenche alors en eux des sentiments d’envie / jalousie) ou de la malchance (débouchant sur des sentiments d’impuissance et de victimisation).

Dès la naissance, nous sommes exposés à la réalité du fait que les valeurs soient totalement inversées.

Ainsi, la gentillesse est abusée La beauté est souillée La vérité est ridiculisée La justice n’est pas respectée La conscience n’est pas encouragée L’harmonie n’est pas présente L’union des humains / l’humanitarisme est rare Le respect n’est pas la normalité.


Au contraire : La laideur, la médiocrité sont encouragées Le mensonge est roi L’injustice règne L’inconscience via les programmes de distraction est majoritaire Le chaos règne La division est partout (hommes/femmes – Noirs/Blancs – Riches/Pauvres, etc…) La violence et le non-respect sont devenus banals


Ainsi, les humains errent sans savoir où ils vont. Ils suivent un chemin qui leur est dicté selon leurs différentes programmations et conditionnements reçus et l’accumulation de systèmes de croyances, totalement déconnectés de leur âme. Cela a pour conséquence qu’il ressent de la souffrance, et qu’il ne peut être heureux.

Certains diront, « mais beaucoup d’inconscients sont heureux ! », « l’ignorance fait le bonheur ». Mais ce type de bonheur est une illusion car il est temporaire et entièrement relié à l’identité physique temporaire de l’individu. C’est un bonheur illusoire qui disparaitrait si la personne perdait ses biens matériels ou ses illusions.


Les humains ne peuvent donc pas expérimenter le vrai bonheur puisqu’ils en sont déconnectés. Ils ne peuvent donc pas expérimenter le réel amour de soi.

Par conséquent ils ne peuvent pas non plus réellement aimer les autres, car leur réalité est gouvernée par le besoin de contrôle, de manipulation, de compétition, de justification… vis à vis des autres humains dans le but de maintenir la réalité telle qu’ils ont besoin qu’elle soit, afin de maintenir ce bonheur illusoire, superficiel, et incertain.


Formation du Coach Personnel

L'École Isabelle Pitre Coaching Inc. www.isabellepitrecoaching.com

39 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Non

Comments


bottom of page